Ton agence de voyage au coeur de la cordillère des Andes :

  – Profite de l’expérience de passionnés de l’Amérique latine vivant au Pérou, en Bolivie et en Patagonie.

  – Pars accompagné des meilleurs spécialistes de trek et des routes incas.

Nos bureaux (Cusco)

GO UP

La route inca de l’apu Pariacaca (7 j.)

separator
Prix 7 jours
Bas de page

La route inca de l’apu Pariacaca (7 j.)

par personne

La route inca de l’apu Pariacaca se niche dans la cordillère du même nom. Elle est tout particulièrement isolée, largement méconnue des voyageurs étrangers tout comme des péruviens, et jouit de paysages spectaculaires. Son emblème est le massif du Pariacaca, une montagne toujours vénérée par de nombreux habitants de la région. A ses pieds, se niche la route inca qui reliait Jauja au site sacré de Pachacamac. C’était aussi la principale route de pèlerinage de l’époque pré-hispanique, à l’arrivée des Espagnols, qui permettait aux populations andines d’accéder aux rives du pacifique, au Sud de Lima.

L’itinéraire proposé vous permettra d’alterner des sites magnifiques : les escaliers incas d’Escaleras, des peintures rupestres ou encore des tambos, les anciens relais des routes incas. Vous partirez accompagnés de lamas et de mules tout au long d’un parcours exigeant (bivouacs). Vous voyagerez pour cela en compagnie d’éleveurs de la région de Tanta, village des hauts plateaux situé à plus de 4000 mètres d’altitude, dont vous pourrez observer le mode de vie. Ce voyage, entre paysages d’altitude, traces du passé et une vie rurale intense, permet de découvrir une des plus belles portions de chemins pré-hispaniques du pays.

Note : marcher sur la route inca de l’apu Pariacaca demande un certain engagement. Nous vous recommandons une parfaite acclimatation à l’altitude avant de l’entreprendre. De nombreux voyageurs font le choix de visiter la région de Cusco ou du lac Titicaca en préambule à leur trek. D’autres options sont possibles. Contactez-nous !

Pour découvrir d’autres images, nous vous invitons à visiter le site Yunka-Images : Pariacaca & Yauyos.

Téléchager la fiche technique
pdf |

  • Dates
    Sur-mesure (nous contacter)
  • Infos complémentaires
    Exclusivité Yunka Trek
  • Catégories
    Bivouacs
    Séjour engagé
    Séjours moins d'1 semaine
  • Not Included
    Accommondation
    All Museum Tickets
    Charme / Luxe
    Circuits 3 semaines
    Circuits sans randonnées
    Confort
    Difficulté
    Durée
    Haute montagne / Glaciers
    Hôtels 2 **
    Hôtels 3**
    Meals
    Modéré
    Nuits chez l’habitant
    Personal Guide
    Refuges
    Séjours 2 semaines
    Tous publics / Famille
    Transportation/Car
    Trek avec portage
    Typical Souvenir
    Voyage au long cours
1
JOUR 01 : LIMA – SAN JUAN DE TANTARACHE
Le sentier inca appartenant au Qhapac Nan et qui connecte le site de Pachacamac, installé sur la côte pacifique au sud de Lima, à la première capitale péruvienne, Jauja, emprunte la vallée de la rivière Lurin. En début de matinée nous quittons Lima en transport privé avec notre équipe en direction de Huarochiri par cette même vallée. L’itinéraire sinueux nous permettra d’observer à plusieurs reprises des restes archéologiques de cette antique voie inca que nous suivrons dès le lendemain à pied pour approcher la cordillère. On réalise ici la proximité des Andes avec la côte. Le changement de paysage est brutal. Nous laissons ainsi derrière nous la vallée aride du Lurin pour atteindre les contreforts andins. Au loin, peu avant la descente vers Huarochiri on devine déjà la silhouette de la cordillère de Pariacaca. A notre arrivée à San Juan de Tantarache (3 400 m), nous nous installons dans une petite auberge rurale. Rencontre avec notre équipe de llameros (éleveurs de lamas). Nuit en dortoirs (confort modeste).
  • Temps de transport : 6 h 00 environ
2
JOUR 02 : SAN JUAN DE TANTARACHE – MESA REDONDA
Nous laissons San Juan de Tantarache pour réaliser notre première étape de trek. L’objectif est de suivre les rives de la rivière San Lorenzo par le sentier inca que nous rencontrons peu après le village. Contrairement à la large voie observée la veille durant notre transfert, le sentier ici dépasse rarement les 3 mètres de large, jouant avec les reliefs chaotiques de la vallée du rio San Lorenzo. A Tres rios, confluence des rivières Carhuapampa, Marga et San Lorenzo, nous bifurquons plein est dans la vallée du rio Marga pour le suivre jusqu’à Sicacancha : la montée est très progressive puisqu’elle suit le fond de vallée. A cet endroit la vallée se referme sur le rio donnant naissance à des cascades et à un canyon profond ; nous poursuivons notre marche encore un peu pour atteindre notre campement du soir, à Mesa Redonda, un plateau situé à 4100 m d’altitude qui marque la transition entre les vallées transversales et la haute puna. Installation et nuit en campement.
  • Temps de marche : 6 h 00
  • Dénivelé : + 700 m
3
JOUR 03 : MESA REDONDA – LAGUNE PITICOCHA
Nous quittons le promontoire sur lequel nous avons installé notre campement pour poursuivre notre parcours et atteindre notre premier col d’altitude (Occha, 4 700 m) dans la matinée. Il offre un panorama incroyable sur le versant ouest du massif de Pariacaca. Aujourd’hui ce col est un lieu de passage des paysans nomades des cordillères qui voyagent vers les villages des vallées inter andines pour vendre ou troquer leurs marchandises (essentiellement des produits dérivés du lama, laine, viande séchée). Une longue descente nous attend alors vers la lagune Piticocha où nous installerons notre campement près d’une petite estancia où vit une famille d’éleveurs d’alpacas. La position du bivouac sur les rives de la lagune (4 350 m) aux eaux turquoise est idéale, offrant un point de vue unique. Notre regard porte vers le fond de la vallée et vient buter contre le sommet du Pariacaca (5 750 m). Nuit en campement.
  • Temps de marche : 5 h 30
  • Dénivelé : + 600 m, - 350 m
4
JOUR 04 : LAGUNE PITICOCHA – PARIACACA – LAGUNE PITICOCHA
L’endroit invite définitivement à l’exploration. Nous consacrerons cette journée à entrer au plus profond de cette vallée où s’est installé un chapelet de lagunes aux couleurs variées. L’endroit est rare et fréquenté seulement part quelques éleveurs qui y séjournent en saison sèches avec leurs troupeaux de moutons ou camélidés. Ils viennent ici à la rencontrer des tourbières alimentées par la fonte des glaces de la montagne sacrée. Nous essaierons de parvenir au plus profond de la vallée, face au cirque glaciaire où nous attend la lagune Chuspicocha (4 650 m). Retour par le même itinéraire pour retrouver notre campement sur les rives de la lagune Piticocha. Nuit au campement.
  • Temps de marche : 5 h 30
  • Dénivelé : + 300 m, - 300 m
5
JOUR 05 : LAGUNE PITICOCHA – LAGUNE ESCALERA
Nous retrouvons ce matin le Qhapac Nan. En le suivant, nous rencontrerons les restes d’un tambo (village-relai des caravaniers à l’époque inca), Pirka-Pirka. Les paysans utilisent aujourd’hui les derniers murets en guise d’enclos pour leurs animaux. En restant dans les hauteurs de la lagune Paucartambo, nous décriront un arc autour du groupe du Pariacaca pour reprendre alors de la hauteur et atteindre la lagune sacrée de Mullucocha. Un site à la symbolique très forte dans l’esprit des populations andines de la région. On venait y faire des offrandes au Pariacaca, souvent sous la forme de mullu, un coquillage de la côte, aliment préféré de l’apu. Nous contournons la lagune par l’est à flanc de montagne et poursuivons sur un sentier empierré en parfait état de conservation avant d’élire notre lieu de campement sur les bords de la lagune Escalera (4 450 m). Nuit au campement.
  • Temps de marche : 6 h 00
  • Dénivelé : + 300 m, -150 m
6
JOUR 06 : LAGUNE ESCALERA – TANTA
La portion la plus spectaculaire du sentier inca domine la lagune Escalera. Les bâtisseurs incas ont déjoué les reliefs des contreforts du Pariacaca pour y construire un escalier de plusieurs milliers de marches encore dans un état exceptionnel. Nous découvrirons sa partie la plus spectaculaire, baptisée Escalerayoc. De retour au campement nous nous attarderons dans la grotte de Cuchimachay, un abri pour les pèlerins venus vénérer la montagne, et dont les murs sont agrémentés d’une série de peintures rupestres datant de plus de 8 000 ans. Ces peintures représentent des lamas tournés vers l’apu protecteur. Nous quittons cet étonnant endroit chargé en histoire et en croyances andines pour revenir sur nos pas et enfin quitter la voie inca en direction de l’unique village à la jonction des cordillères de Pariacaca et Yauyos, Tanta (4 300 m). Installation en auberge (au confort modeste) pour y passer la nuit.
  • Temps de marche : 6 h 30
  • Dénivelé : + 350 m, - 500 m
7
JOUR 07 : TANTA – LIMA
Un long transfert nous attend aujourd’hui pour retrouver la capitale. Nous emprunterons une piste qui longe la cordillère de Pariacaca sur son versant ouest et qui nous réservera encore de belles ambiances andines avant d’arriver sur la carretera central (la route côte – Amazonie) pour atteindre la côte pacifique. Transfert à votre hôtel. Dîner libre.
  • Temps de route : 7 h 00
  • Ce prix comprend :
  1. Les transferts en véhicule privé pour rejoindre le départ du trek et revenir à Lima
  2. Un guide privé de trek francophone spécialiste de la région du jour 1 au jour 7 (et son assistant à partir de 8 participants)
  3. Un cuisinier (et son assistant à partir de 8 participants)
  4. Alimentation durant le trek, et au lodge de Tintin
  5. L’hébergement à Tanta et au lodge de Tintin (confort modeste)
  6. Lamas et/ou chevaux et leurs muletiers pour le portage de l’équipement collectif et personnel (12 kgs max. par personne)
  7. Cheval d’urgence
  8. L’équipement collectif de campement : tentes 3 places (type North Face V25 ou équivalent) spacieuses pour deux personnes, tente cuisine, tente mess, tables, chaises, tente toilettes, matelas mousse personnels, ustensiles de cuisine.
  9. Trousse de soins de premiers secours : responsabilité du guide
  10. Bouteille(s) d’oxygène(s)
  • Ce prix ne comprend pas :
  1. L’hébergement à Lima. Grand choix d’hôtels toutes catégories. Nous consulter
  2. L’équipement individuel (sauf les tapis de sol, qui vous seront fournis) : 2 sacs, l’un d’environ 60 litres pour vos effets personnels, l’autre d’environ 30 litres comme sac de jours, chaussures de trek a tiges hautes, vêtements chauds et isolants (impératif veste type gore-tex ou équivalent), polaires, sous-vêtements chauds, gants, bonnet, casquette, crème solaire (minimum indice 40), lunettes solaires (minimum indice 3), bâtons de marche (facultatifs), sac de couchage (grand froid, type -10° Confort), lampe frontale, chaussures ou sandales confortables pour les soirées au bivouac, couverture de survie, La pharmacie personnelle si traitements ou soins spéciaux
  3. Des pastilles désinfectantes type micropur
  4. Les repas mentionnés « libres » (compter 3 à 8 $us par personne/repas)
  5. L’assurance voyage obligatoire
  6. L’assurance voyage obligatoire
  7. Pourboires aux guides, porteurs, cuisiniers, et tout le personnel encadrant
  IMPORTANT Les hôtels Il peut arriver qu’à catégorie identique, la qualité des hôtels soit moindre au Pérou qu’en Europe. Par ailleurs, les hôtels sont donnés à titre indicatif sous réserve de disponibilité au moment de la réservation du circuit. En cas d’indisponibilité, un établissement de même catégorie sera proposé.  A noter également qu’avant 6 heures du matin, ils ne sont pas tenus de servir les petits déjeuners.   Les guides locaux (Séjours Découvertes) Le niveau de Français des guides locaux des régions de Chachapoyas, du Colca et du Lac Titicaca peut s’avérer moindre que dans le reste du Pérou. D’autrepart, la loi péruvienne ne permet pas aux guides d’exercer en dehors de leur région, ceci dans un souci de protection de l’emploi de chaque département. Dans chaque site touristique, vous aurez donc des guides différents, mais spécialisés.   Votre voyage Par mesure de précaution, chaque voyageur pensera à se munir de photocopies de son passeport et de sa police d'assurance, obligatoire, à nous remettre à votre arrivée.   Si vous faites escale au Brésil, Venezuela ou Panama à votre retour, notez que les autorités exigent le certificat de vaccin contre la fièvre jaune à tous les arrivants qui ont voyagé récemment en Bolivie et/ou au Pérou. Si vous n’êtes qu’en transit à l’aéroport, cette formalité n’est pas exigée. Bien vérifier cette information avant votre voyage.   Ce document est une fiche technique d’un séjour opéré par Yunka Trek et ne constitue en au cas des conditions générales de vente. Son contenu est susceptible de modification à tout moment jusqu’à la vente effective de la prestation par Yunka Trek. Pour toute information concernant les formalités nécessaires à votre voyage, les vaccinations et la santé, rendez-vous sur notre site Internet, rubrique « Infos utiles ». Dans certains cas, il sera notamment exigé un certificat médical. Par ailleurs, les conditions générales de vente, une fiche d’inscription comportant un questionnaire santé ainsi qu’une fiche d’information sur le mal des montagnes vous seront communiqués au moment de votre demande d’inscription. Ils devront impérativement être lus et, le cas échant, complétés et retournés.